De la lutte intégrée contre les ravageurs à la gestion intégrée des infestations (ICM®)

Bruxelles | Londres | Mobile

Traitement d’éradication des insectes par air chaud à humidité contrôlée

Le traitement par air chaud à humidité contrôlée utilisé par ICM® est une méthode 100% efficace et écologique pour le traitement d’une grande variété de matériaux attaqués par des insectes ravageurs. Les insectes qui infestent n’importe quelle matière organique meurent lorsqu’ils sont exposés à des températures élevées pendant une durée définie lors de notre traitement ICM® à humidité contrôlée, quel que soit le stade de leur cycle de vie.

From Integrated Pest Management to Integrated Contamination Management (ICM®)

Bruxelles | Londres | Mobile

Traitement d’éradication des insectes par air chaud à humidité contrôlée

Le traitement par air chaud à humidité contrôlée utilisé par ICM® est une méthode 100% efficace et écologique pour le traitement d’une grande variété de matériaux attaqués par des insectes ravageurs. Les insectes qui infestent n’importe quelle matière organique meurent lorsqu’ils sont exposés à des températures élevées pendant une durée définie lors de notre traitement ICM® à humidité contrôlée, quel que soit le stade de leur cycle de vie.

Durant le traitement ICM®, l’humidité est contrôlée et il n’y a donc aucun risque de dommages pour les objets. De plus, aucun produit chimique ou gaz nocif n’est employé, ce qui rend la méthode sans risque pour la santé et/ou l’environnement. La machinerie et les matériaux ont été conçus de manière à nécessiter un faible apport énergétique. L’empreinte carbone de cette technologie est donc très faible.

Durant le traitement ICM®, l’humidité est contrôlée et il n’y a donc aucun risque de dommages pour les objets. De plus, aucun produit chimique ou gaz nocif n’est employé, ce qui rend la méthode sans risque pour la santé et/ou l’environnement. La machinerie et les matériaux ont été conçus de manière à nécessiter un faible apport énergétique. L’empreinte carbone de cette technologie est donc très faible.

Pour toutes sortes d’objets

Le traitement par air chaud à humidité contrôlée convient parfaitement pour tous types d’œuvres d’art et d’objets du patrimoine mobilier : papier, tissu, tapis, cuir, fourrure, pièces ethnographiques mais aussi meubles et instruments de musique, sculptures polychromes et peintures.

Image 1: Follower of Pieter Coecke van Aelst, end 16th century, Private collection | Image 2: Musée d’Archéologie Nationale, Paris | Image 3: Jan Fabre “Mur de la monte des anges”, M HKA, Antwerp |  Image 4: Courtesy of Sam Fogg, London

Pour toutes sortes d’objets

Le traitement par air chaud à humidité contrôlée convient parfaitement pour tous types d’œuvres d’art et d’objets du patrimoine mobilier : papier, tissu, tapis, cuir, fourrure, pièces ethnographiques mais aussi meubles et instruments de musique, sculptures polychromes et peintures.

Image 1: Follower of Pieter Coecke van Aelst, end 16th century, Private collection | Image 2: Musée d’Archéologie Nationale, Paris | Image 3: Jan Fabre “Mur de la monte des anges”, M HKA, Antwerp |  Image 4: Courtesy of Sam Fogg, London
©DBP Entomology

Pour toutes sortes d’insectes

Le traitement peut être utilisé dans la lutte contre les insectes destructeurs du patrimoine, notamment les mites (Tineola bisselliella et Tinea pellionella), l’anthrène des tapis (Anthrenus verbasci), le poisson d’argent (Lepisma saccharina), le lépisme gris argenté ou poisson d’argent (Ctenolepisma longicaudata), la petite vrillette (Anobium punctatum), le lyctus ou coléoptère (Lyctus brunneus), la grosse vrillette (Xestobium rufovillosum), le capricorne des maisons (Hylotrupes bajulus), la vrillette du tabac (Lasioderma serricorne) et la vrillette du pain (Stegobium paniceum).

©DBP Entomology

Processus de fonctionnement du traitement par air chaud

Le procédé ICM® est basé sur le fait que les protéines d’insectes se dénaturent de manière irréversible à des températures comprises entre 42 et 52 °C, selon les espèces. La méthode a été établie il y a plus de 30 ans et est efficace à 100%. Elle est rapide et ne présente aucun risque pour les matériaux.

Chambres de traitement de nouvelle génération

Une deuxième génération* de chambres de traitement a été développée sous la marque ICM®. Celle-ci surpasse les autres méthodes en termes de rapidité, d’impact écologique et de capacité. L’humidification par ultrasons, (donc très uniformément répartie), la technologie de filtration sophistiquée (filtres à charbon actif, HEPA) ainsi que la mise en miroir des données 24h/24 et 7j/7 et un contrôle à distance permettent de traiter les objets de valeur et chef-d’œuvres dans un environnement sécurisé et contrôlé.

Du point de vue de la conservation, la clé de l’utilisation de l’air chaud pour éradiquer les insectes nuisibles est de maintenir l’équilibre de la teneur en humidité du matériau pendant les phases de réchauffement, de maintien et de refroidissement. Ceci est possible grâce à l’utilisation d’un logiciel spécifique pour contrôler l’humidité relative (HR) et la température de l’atmosphère dans la chambre, empêchant ainsi tout changement physique ou structurel de l’objet par perte ou absorption d’humidité.

Processus de fonctionnement du traitement par air chaud

Le procédé ICM® est basé sur le fait que les protéines d’insectes se dénaturent de manière irréversible à des températures comprises entre 42 et 52 °C, selon les espèces. La méthode a été établie il y a plus de 30 ans et est efficace à 100%. Elle est rapide et ne présente aucun risque pour les matériaux.

Chambres de traitement de nouvelle génération

Du point de vue de la conservation, la clé de l’utilisation de l’air chaud pour éradiquer les insectes nuisibles est de maintenir l’équilibre de la teneur en humidité du matériau pendant les phases de réchauffement, de maintien et de refroidissement. Ceci est possible grâce à l’utilisation d’un logiciel spécifique pour contrôler l’humidité relative (HR) et la température de l’atmosphère dans la chambre, empêchant ainsi tout changement physique ou structurel de l’objet par perte ou absorption d’humidité.

Options de traitement

IPARC fournit des traitements dans ses propres centres de services ICM à Londres et à Bruxelles. Les particuliers, les fondations et les institutions sont des clients réguliers. Pour réserver un traitement en vue d’éradiquer les insectes de votre objet ou de vos collections – qu’il s’agisse de textiles, de sculptures, de tableaux encadrés, de peintures sur panneau, d’objets polychromes et ethnographiques ou de matériel d’archives, nos restaurateurs sont à votre disposition pour analyser les objets à traiter.

Nous avons généralement besoin de ce type d’information :

  • Nature de l’objet
  • Si possible, où et comment il a été stocké et pour combien de temps
  • Les dimensions complètes (H x L x P) de l’objet
  • Quand souhaitez-vous le faire traiter ?
  • Tout autre détail ou description concernant l’état général de l’objet
  • Les photos sont toujours appréciées.

Un cycle de traitement moyen dans notre centre de services prend 24 heures. Il s’agit donc d’une option intéressante pour les prêts et les quarantaines.

Nous vous recommandons de faire traiter votre objet par ICM® avant de commencer tout travail de restauration ou de consolidation. Tout objet infesté admis dans le studio d’IPARC sera traité avant les opérations de conservation-restauration. De plus, selon le type de finition, les objets récemment restaurés peuvent également être traités. Nous serons en mesure de vous conseiller au cas par cas.

Le système de chambre mobile est intégré dans un camion. Il a évolué à partir des chambres fixes qui ont fonctionné depuis le milieu des années 1980 sur le continent et à Londres depuis 1994. Les propriétaires ou détenteurs d’importantes collections d’œuvres d’art et d’antiquités de grande valeur peuvent traiter leurs pièces infestées sur place. Un traitement in situ réalisé dans la chambre mobile minimise la manipulation et le mouvement des objets, évite de créer des risques inutiles pour leur sécurité et évite des souscriptions supplémentaires d’assurance.

Le site doit être équipé avec l’infrastructure suivante :

  • Accessibilité pour le véhicule : 3,9 mètres de haut, 9 mètres de long et 2,6 mètres de large
  • Surface plane et uniforme pour garer le camion
  • Accès au camion 24h/24 et 7j/7 pour notre personnel
  • Raccordement électrique 380V/32A, à moins de 20m du traitement
  • Eau courante/robinet régulier, à moins de 20 m du site de traitement
  • Connexion WIFI de préférence pour l’accès à distance au PC de contrôle du traitement.

Un cycle de traitement typique dans la chambre mobile, comprenant chargement et déchargement prend 20 à 30 heures.

The site should be equipped with the following infrastructure:

  • Accessibility for the 3,9 metres high, 9 metres long and 2,6 metres wide vehicle
  • Even and level surface to park the truck
  • 24/7 access to the truck for our staff
  • 380V/32A electrical connection, within 20m of the treatment
  • Running water/regular tap, within 20m of the treatment site
  • Preferably WIFI connection for remote access to the treatment control PC.

A typical treatment cycle in the mobile unit including loading and unloading takes 20 – 30 hours.

Suite au traitement, un rapport est fourni avec les graphiques, les images avant et après traitement ainsi que les données relatives (température, HR, durée du traitement). Une garantie et un certificat de réussite à 100 % de l’éradication à tous les stades du cycle de vie d’un type d’insecte est donné contre paiement de la facture.

Les propriétaires de collections qui ont besoin de leur propre chambre in situ ont la possibilité de louer ou d’acheter une chambre fixe. Les chambres sont construites sur commande et les dimensions peuvent varier selon l’espace disponible.

Les contrats comprennent tous les frais de location, d’installation, d’assurance de la chambre, de programmation, d’évaluation par notre personnel et la rédaction de rapports, mais excluent les coûts énergétiques. Nous livrons, installons et opérons dans le monde entier. Notre personnel évaluera les objets à traiter, programmera le cycle de traitement et fournira les rapports. Notre réseau de maintenance couvre tous les continents.

Références

  • MAS, Antwerp (B)
  • M HKA, Antwerp (B)
  • Gruuthusemuseum, Bruges (B)
  • Museum Vleeshuis, Antwerp (B)
  • FeliXart museum, Drogenbos (B)
  • Royal Museum of the Armed Forces and Military History of Belgium, Brussels (B)
  • City museum, Lokeren (B)
  • Museum M, Leuven (B)
  • Design museum, Gent (B)
  • Kasteel van Gaasbeek, Lennik (B)
  • MOMU, Antwerpen (B)
  • DIVA, Antwerpen (B)
  • Kasteel d’ Ursel, Hingene (B)
  • Musée des Arts Décoratifs, Paris (FR)
  • Musée d’Archéologie Nationale, Paris (FR)
  • Museum of London (UK)
  • V&A Museum (UK)
  • British Museum (UK)
  • Whitworth Museum (UK)
  • Fitzwilliam Museum (UK)
  • The Barbican Arts Centre (UK)
  • Wellcome Collection (UK)
  • Trowbridge Museum (UK)
  • Ad Reinhardt
  • Adam Chodezko
  • Ai Weiwei
  • Alghiero E Boetti
  • Anselm Kiefer
  • Anthony Gormley
  • Antoni Tapies
  • Arne Quinze
  • Ashley Bickerton
  • Ashley Bickerton
  • Beatritz Milhazes
  • Ben Nicholson
  • Berlinde De Bruyckere
  • Brent Wadden
  • Bridget Riley
  • Carol Bove
  • Chris Offilli
  • Cildo Meireles
  • Cy Twombly
  • Dieter Roth
  • Doris Salcedo
  • Gabriel Orozco
  • Gerard Quenum
  • Giorgio de Chirico
  • Grayson Perry
  • Günther Förg
  • Heinz Mack
  • Henry Moore
  • Hermann Pitz
  • Howard Hodgkin
  • Howard Hogkin
  • Husain
  • Ibrahim Mahama
  • Imi Knoebel
  • Jake & Dinos Chapman
  • Jan Fabre
  • Jane Alexander
  • Jason Rhoades
  • Jenkin Van Zyl
  • Jera May
  • Joseph Beuys
  • Kaizawa Toru
  • Kees Van Dongen
  • Lee Borthwick
  • Lucio Fontana
  • Manjit Bawa
  • Mario Merz
  • Mark Dion
  • Maurizio Cattelan
  • Michael Joo
  • Michelangelo Pistolleto
  • Mike Nelson
  • Mimmo Rotella
  • Miroslaw Balka
  • Mona Hatoum
  • Monet
  • Nicholas Pope
  • Noble & Webster
  • Olga De Amaral
  • Oticica
  • Pascale Marthine Tayou
  • Pawel Althamer
  • Peter Dreher
  • Polly Morgan
  • Raymond Briggs
  • Richard Deacon
  • Robert Morris
  • Ron Mueck
  • Rosella Biscotti
  • Roy Oxlade
  • Sarah Lucas
  • Sergej Jensen
  • Sheila Gowda
  • Sheila Hicks
  • Teresinha Soares
  • Thomas Schuette
  • Todd James (REAS)
  • Topolski
  • Tracy Emin
  • Ugo Rondinoni
  • William Sasnal
  • Wolf Vostell
  • Zeng Fanzhi
  • Dulwich picture gallery (UK)
  • Guildhall art gallery (UK)
  • TATE (UK)
  • Timothy Taylor (UK)
  • Whitechapel Art Gallery (UK)
  • Stephen Friedman Gallery (UK)
  • Gagosian (UK)
  • The Hayward Gallery (UK)
  • Victoria Miro Gallery (UK)
  • Pace Gallery (UK)
  • Sam Fogg Ltd (UK)
  • Adrian Sassoon (UK)
  • White Cube (UK)
  • Watts Gallery (UK)
  • Alison Jacques Gallery (UK)
  • Cupio Gallery (UK)
  • Hauser and Wirth (UK)
  • Olivier Malingue (UK)
  • House of Illustration (UK)
  • Benappi Fine Art (UK)
  • John Martin Gallery (UK)
  • Laz Inc ltd (UK)
  • Anthony D’Offay (UK)
  • October Gallery (UK)
  • Serpentine Gallery (UK)
  • Royal Collection Trust (UK)
  • Royal Academy of Arts (UK)
  • Royal Botanic Gardens Kew (UK)
  • Barbican (UK)
  • Burghley House (UK)
  • Charles Dickens Museum (UK)
  • House of Commons (UK)
  • Geffrye Museum and Trust (UK)
  • Horniman Museum and Gardens (UK)
  • The Henry Moore Foundation (UK)
  • Hayward Gallery (UK)
  • Museum of London (UK)
  • The National Gallery (UK)
  • The National Portrait Gallery (UK)
  • The British Museum (UK)
  • The National Trust (UK)
  • Wellcome trust (UK)
  • West Dean College (UK)
  • The Courtauld Institute of art/The Courtauld Gallery (UK)
  • St Albans City and District Council (UK)
  • Strawberry Hill House (UK)
  • Royal Courts of Justice (UK)
  • Novium Museum & TIC (UK)
  • Southbank Centre (UK)
  • Arne Quinze (BE)
  • Gilbert and George (UK)
  • Anthony Gormley (UK)
  • Polly Morgan Studio (UK)
  • Alexander McQueen (UK)
  • Daily life Ltd (UK)
  • Lee Borthwick (UK)
  • Science Ltd (UK)
  • Universiteit  Antwerpen, afdeling Conservatie (B)
  • Arnold Wiggins and Sons (UK)
  • Cardinal Restoration (UK)
  • Freeland Restoration (UK)
  • H.J.Hatfield and Sons (UK)
  • Charles Perry Restoration (UK)
  • Plowden and Smith (UK)
  • Artefacts Conservation Service (UK)
  • NCS (UK)
  • Texterity (UK)
  • Janie Lightfoot Studio (UK)
  • Church of Saint-Martin, Aalst (B)
  • Church of Our Lady, Dendermonde (B)
  • Heritage Depot, Antwerp (B)
  • Church of Saint-Willibrord, Overbroek (B)
  • Church of Saint-Peter, Turnhout (B)
  • Church of Saint-Amand, Antwerp (B)
  • Church of Saint-Leonardus and Saint-Lenaarts, Brecht (B)
  • Church of Saint-Salvator, Harelbeke (B)
  • Our Lady Redemption chapel (Saint-Cross-Winkel), Oostakker (B)
  • Church of Saint-Job, St-Job-in-‘t-Goor (B)
  • Royal Collections Trust (UK)
  • English Heritage (UK)
  • Buckingham Palace (UK)
  • National Trust Ltd (UK)
  • Historic Royal Palaces (UK)
  • The Houses of Parliament (UK)
  • Royal Courts of Justice (UK)
  • The National Archives (UK)
  • Royal Horticultural Society (UK)
  • Mobull, Brussels (B)
  • Katoen Natie Art, Antwerp (B)
  • Air Sea Packing (UK)
  • Cadogan Tate (UK)
  • Constantine (UK)
  • Crown Fine Art (UK)
  • Gander and White (UK)
  • KPak (UK)
  • Martinspeed (UK)
  • Mtec (UK)
  • PACK & SEND (UK)
  • Williams and Hill (UK)
  • Tuplin (UK)
  • Momart (UK)
  • Oak Fine Art (UK)
  • Jayhawk (UK)
Julia Boston Ltd

Par IPARC : International Platform for Art Research and Conservation

IPARC est la première société de conservation-restauration du Benelux au service des musées et des collectionneurs, avec un ensemble de services uniques autour de 4 lignes de métier.

  • Conservation-restauration d’œuvres d’art : le travail est mené par une équipe multidisciplinaire de professionnels en conservation-restauration de peintures de maîtres anciens, de sculptures polychromes, des matériaux pierreux, du mobilier, de textile, de métal, d’art graphique et des médias visuels, et d’art contemporain
  • Recherche et analyse : le laboratoire fournit différents types d’analyses grâce à l’imagerie multispectrale telles que rayons X, IRR, UV, Macro-XRF, SEM-EDX et d’autres analyses pour authentifier, dater et étudier les œuvres d’art
  • Lutte intégrée contre les insectes ravageurs : partenaire de Thermo Lignum depuis 2013, IPARC s’est associée à Thermo Lignum UK afin de présenter la prochaine génération de chambres de traitement sous la marque ICM (par IPARC)
  • Services de conservation préventive et services de collection : des services tels que la surveillance à distance des conditions climatiques (Smartcare) et l’entreposage climatisé de 2000 m2 d’œuvres d’art dans les installations situées près de Bruxelles permettent aux propriétaires de collections d’effectuer une gestion des collections sans difficulté.

Tous les services peuvent être offerts au siège de Bruxelles (à proximité de l’aéroport) ou sur place. IPARC emploie actuellement 21 personnes.

iparc.eu

By IPARC: International Platform for Art Research and Conservation

IPARC is the leading conservation company in the Benelux servicing museums and collectors with a one stop shop service package around 4 business lines:

  • Restoration-conservation of art works by a multidisciplinary team of masters in conservation for old master paintings, polychromic sculpture, stone objects, furniture, textile, metal, paper and visual media and contemporary art
  • Research and analysis: the lab provides different types of analyses with multispectral imaging such as X-ray, IRR, UV, Macro-XRF, SEM-EDX and other analyses to authenticate, date and research art works
  • Integrated pest management: a Thermo Lignum partner since 2013, IPARC has now joined forces with Thermo Lignum UK, presenting the next generation of chambers under the brand ICM (by IPARC)
  • Preventive conservation and collection services: services such as remote monitoring of climate conditions (Smartcare) and 2000 m2 climatized art storage at the facilities near Brussels enable collection owners to execute hassle free collection management.

All services can be offered at the headquarters in Brussels (in the vicinity of the airport) or on site. IPARC currently employs 21 people.

iparc.eu

Des questions au sujet de nos services ?

Complétez vos données et nous vous contacterons dans les meilleurs délais :